S02E02 : le bilan des premières (vraies) vendanges !

Quand je regarde le film à l’envers, ça me donne un peu cette impression : « Ta mission si tu l’acceptes : déménager rapidement de La Rochelle fin juillet jusqu’à Toulouse pour débuter quelques jours après, dans une cave coopérative. Tu n’auras qu’une semaine pour t’acclimater, les vendanges débuteront le 19 août. »

« Non mais on prend quand l’apéro en fait ? »

Après avoir découvert de nombreuses cuves inox et béton, des couloirs qui se ressemblent, des centaines de tuyaux (« pas de panique, il nous les faut! » #sachadistel) oranges, verts et bleus partout par terre, une clé à raccord (à ne pas perdre) qui les dévisse tous, des milliers de vannes, de nombreuses pompes, des échangeurs, 3 pressoirs, 2 égouttoirs, du bruit, de la chaleur, des vis sans fin… sans fin comme les nombreux moments d’hésitation sur des ouvertures et fermetures de vannes manuelles et automatiques du genre « Bon, j’ai bien tout fermé, mes vannes, mes portes… alors…est-ce que j’appuie sur ce bouton, ça va vraiment aller dans cette cuve puis dans l’autre…? hum, ça a l’air bon………………………………mais je vais quand même aller retourner voir si tout est ok pour la troisième fois. »

Et donc, après quasiment 6 semaines de vendanges, 60 heures/semaine, 6 jours sur 7, des déjeuners express, 15 bleus sur les genoux, de la fatigue accumulée, un maximum d’autonomie, je suis fière et satisfaite de ne pas avoir fait de grosse boulette du genre :

https://www.francetvinfo.fr/monde/italie/video-italie-du-vin-coule-des-robinets-apres-une-fuite-dans-une-cooperative-viticole_3854785.html

La nuit, je continuais dans mes rêves à vider et à remplir des cuves ou à fermer puis ouvrir des vannes… Le 1er octobre signait la fin de ce petit marathon viticole. Désormais, je travaille 35h/semaine et je retrouve du temps personnel que je savoure (et puis je dors aussi) ! Maintenant, place au grand nettoyage des équipements à la soude avant de rincer à l’eau pour que tout soit nickel avant les vendanges 2021.

Puis, d’ici quelques jours, je passerai dans l’équipe des rouges pour faire du travail de chai (brancher des tuyaux, reloger dans des cuves, soutirer des cuves, pousser les lies,… ou nettoyer des cuves !

Chaque jour est un défi qui s’offre à toi…

J’ai déjà pu apercevoir mon emploi du temps, je débute le jeudi 12 novembre avec une première journée d’intégration qui réunira toute la promo de 36 étudiants pour une visite et un déjeuner dans un domaine… Ca c’est pour la partie cool… car cet emploi du temps a l’air bien rempli chaque jour de 8h à 17h30/18h avant les partiels de janvier.

Heureusement que le mercredi après-midi, j’ai cours de dégustation de 14h à 17h !

Voilà pour les nouvelles réjouissantes malgré cette période étonnante et imprévisible…

Bilan : je suis contente que les vendanges soient terminées et fière d’avoir su faire preuve chaque jour d’autonomie (« Article 22 : démerde-toi comme tu peux ! ») et d’avoir énormément appris en si peu de temps ! Maintenant, j’ai hâte d’aller à l’école dans un mois et de retrouver les amphis que j’ai quittés il y a presque… 15 ans !

3 Replies to “S02E02 : le bilan des premières (vraies) vendanges !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s